player


vendredi 16 août 2019

QU’EST QU’UNE RADIO COMMUNAUTAIRE

PAR DÉFINITION, UNE RADIO COMMUNAUTAIRE EST TOURNÉE VERS LA COMMUNAUTÉ QU’ELLE DESSERT. LA RADIO COMMUNAUTAIRE CRÉE UN ESPACE PRIVILÉGIÉ POUR LES AUDITEURS QUI SE RECONNAISSENT DANS LA STATION QU’ILS ÉCOUTENT.

Bien que les radios communautaires aient chacune leur propre vision, elles partagent, en général, des objectifs communs à savoir : divertir, fournir des informations locales, donner la parole à son auditoire et sensibiliser — voire éduquer — ses auditeurs sur divers enjeux régionaux et nationaux. Elles donnent également la parole aux organismes communautaires de leurs régions qui sont, habituellement, peu visibles dans les médias traditionnels, et elles opèrent grâce à l’appui de nombreux bénévoles.
Il existe une multitude de définitions de la radio communautaire. Le terme de radio communautaire suppose que le titre de propriété et de contrôle de la station sont clairement et indiscutablement entre les mains de la communauté dont elle défend les intérêts. Ce type de radio est un moyen de communication sans but lucratif qui appartient à une communauté particulière qui la gère, en général, par le biais d’une société, d’une fondation ou d’une association.
Selon l’Association mondiale des radios communautaires, la radio communautaire est définie comme comportant trois principaux aspects:
• Celui d’une activité sans but lucratif ;
• Contrôlée par la communauté qui en est propriétaire,
• Caractérisée par une participation massive de la communauté.
La radio communautaire est donc un organisme de communication indépendant, à but non lucratif, à propriété collective, géré et soutenu par la communauté. Elle est un outil de communication et d’animation qui a pour but d’offrir des émissions de qualité, répondant aux besoins d’information, d’éducation, de développement et de divertissement de la communauté dont elle est issue. Devenir membre est pour vous une façon de devenir propriétaire de votre radio de et d’accéder au pouvoir décisionnel.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Our Last Twetts